A.C.C.A

Président : M. Jean-Yves ROUSSEAU
06 88 00 86 85

Objet de l’association :

Association Communale de Chasse Agréée
Les opinions exprimées ci-dessous n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles de la Commune de Donnezac.

S’il y a un rêve dans la vie d’un chasseur, c’est bien celui-là !

« Il y a des jours où on ferait mieux de se bauger et d’y rester.

La nuit avait pourtant bien commencé. Comme d’habitude, j’étais parti glaner avec quelques jeunes ragots quelques cacahuètes jaunes mises gracieusement à notre disposition.

Forcément on était allé prendre un ver ou deux dans le pré voisin. Vous savez ce que c’est ! un ver, deux vers et bonjour les dégâts… Et là, un jeune Ragot était venu chercher querelle, pour soi-disant une petite laie donnezacaise que j’avais saillie… comme si je devais me rappeler de toutes celles que j’ai saillies.

Au petit matin, j’étais allé faire mon soin corporel dans ma souille, pour regagner ma bauge bien exposée au soleil.

Je ne sais pas pourquoi, mais cette journée, je la sentais mal.
Pas trop le moral non plus car j’avais pris du poids… 151 kg !

Et puis, tout s’est enchaîné très vite. Un léger mouvement sur ma gauche a attiré mon attention du coin des mirettes, un brocard se dérobe méfiant et humant l’air. Et puis ce geai qui n’arrête pas de me crier (bouge de là ! bouge de là !) … Mais ferme la donc ! il y a longtemps que j’ai compris ! Goret certes, mais pas stupide.

Des voitures qui passent au ralenti (ou pas… ! 😉), des portes qui claquent. Ah ! j’en vois un qui parle tout seul « Tu m’entends ? Tu me reçois ? ».
Bien sûr que je vous entends bande de rigolos. Bon, ça y est, ils envoient la cavalerie. Il est temps de se mettre debout. Oh, j’aurais pu faire un ferme ou deux, histoire d’en découdre avec les loulous mais je n’ai rien contre eux, ils font leur boulot et heureusement pour eux car j’ai des grès particulièrement affutés en ce moment.

Tout en longeant la route, je vois des véhicules stationnés comme par magie, sans personne au volant (bizarre !). Malgré mes 151 kg, j’ai déjà une belle avance sur les petits loulous (quelle bande de gueulards). Je sais bien que, sur mon chemin, je vais rencontrer quelques Lucky Luke, et que là, je ne risque rien… C’était sans compter sur le nouveau Président. Pourtant, on m’avait prévenu : fais gaffe au nouveau président, il ne va pas être fébrile, même si dans des moments comme ceux-là, le cœur bat la chamade et que l’adrénaline monte au maximum, ce n’est pas le moment de trembler.
Et là, ça peut aller du bonheur à la déception. La balle doit être la plus précise possible, ou alors bye bye ! Elle l’a été.
Je savais bien que ce ne serait pas une bonne journée. J’étais devenu le record de la commune : 151 kg. »

La chasse, n’en déplaise à ses détracteurs, n’est pas seulement un sport ou un divertissement, c’est aussi un moyen de se rapprocher de la nature, reconnue d’intérêt général.

Les battues au grand gibier ont continué, c’est une très bonne décision.

Conscients que cela peut paraître dérisoire, face à la situation difficile et parfois tragique que l’on traverse, c’est du fond du cœur que les membres du bureau et moi-même souhaitent que 2021 vous apporte tout ce dont vous rêvez.

L’ACCA de Donnezac